ve 24/10
18:00 Hall Principal
film

Folie contagieuse

Maison des Jeunes de Forest / Maison de la Jeunesse Laïque Juive / ITANU

Entrée libre
Productions associées : ITANU / Maison de la Jeunesse Laïque Juive / Maison des Jeunes de Forest
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du Fonds Pai Lennart Schmidt géré par la Fondation Roi Baudoin & le Parlement Francophone Bruxellois

Des jeunes issus de différentes communautés bruxelloises explorent leurs origines communes au travers de la réalisation d’un conte animé, Folie contagieuse, dans le cadre d’un projet nommé « Au Bout du Conte ».

Un conte traditionnel ashkénaze, et un conte moyen-oriental très ressemblant, sont les éléments qui ont servi de point de départ à la réalisation d’un film d’animation produit au sein d’un groupe mixte de huit participants âgés de douze à quinze ans, entre la Maison des Jeunes de Forest et la Maison de la Jeunesse Laïque Juive.

Folie contagieuse, résultat des ateliers / rencontres entre les différentes associations, sera présenté en avant-première au BRASS.

Synopsis

Le conte ashkénaze attribué à Nahman de Bretzlav (1772 – 1810)

Un roi et son conseiller se retirent dans une salle du palais pour prendre une décision des plus difficiles. Les champs de blé qui entourent le palais, sont contaminés par un champignon. Quiconque mange de la farine de cette récolte devient fou. Il faut donc choisir entre laisser le peuple mourir de faim, ou se préparer à vivre dans la folie. C’est cette dernière option que le roi et son conseiller choisissent. Mais avant cela, le souverain et son fidèle conseiller décident de se marquer le front d’un signe intrigant. Ce signe est destiné à créer un trouble qui peut-être les ramènera vers la raison, si d’aventure, le roi et son conseiller devenus fous se retrouvent face à face.

Le conte moyen-oriental attribué à Khalil Gibran (1883 – 1931)

Un roi demande à son vizir d’interpréter le rêve étrange qui l’a brusquement réveillé. Le vizir qui est aussi devin, annonce des jours très sombres. Les eaux du royaume vont rendre fou quiconque en boira. Et les réserves personnelles du roi ne seront plus suffisantes au delà de trois mois. La prédiction se réalise, la population sombre rapidement dans la folie. Le roi et son peuple ne s’entendent plus « Si notre roi devient fou, c’est à cause de l’eau qu’il boit » prétendent certains. Le peuple fomente une révolte. Soit le roi se met à boire la même eau que le peuple, soit on s’en débarrasse. Acculé, le roi boit l’eau qui fait perdre la raison, mais il règne à nouveau, bien que différemment.

MaisonSorci+u00BFre2
MaisonSorci+u00BFre2
PersonnagesABC-
PersonnagesABC-