ve 28/04
20:00 BRASS
concerts / performances

Les Nuits du Beau Tas - Sonar

Seefeel, Le Jour du Seigneur, Lich Lelapin, Fractales Ensemble

Tarif: 8€

bouton-ticket-noir

 

Présentation du concept du rhizome par Pierre Ansay, docteur en philosophie.

Une collaboration avec la Saison SONAR 2017  » Le Temps Musical »
Direction artistique Céline Lory et Stephane Ginsburgh
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles 
www.sonar-asbl.net

FWB_NOIR_VERTI  SONAR

share on Facebook | share on Twitter | share on Google +

Pendant deux semaines, Les Nuits du Beau Tas s’inviteront dans divers lieux bruxellois comme le Magasin 4, Recyclart, Le Lac, le Café Central, le CHAFF, la Cellule133a et beaucoup d’autres lieux… Dont le BRASS qui accueille pour cette édition la soirée d’ouverture !

Le thème mis à l’honneur cette année est « le rhizome » qui sera la base de ce festival aux multiples ramifications.
Dans la théorie philosophique de Gilles Deleuze et Félix Guattari, un rhizome est un modèle descriptif et épistémologique dans lequel l’organisation des éléments ne suit pas une ligne de subordination hiérarchique — avec une base (ou une racine, un tronc), offrant l’origine de plusieurs branchements, selon le modèle de l’Arbre de Porphyre —, mais où tout élément peut affecter ou influencer tout autre…

Seefeel
La tentation d’employer le mot “culte” à tout bout de champ est trop grande lorsqu’il s’agit d’un groupe qui a fait un petit quelque chose dans les 90′s, et qui revient aujourd’hui renouer avec son public lors de 2 tournées.
Le groupe a vu le jour en 1992 et faisait du shoegaze/IDM/rock indé aventureux. Leur premier album
« Quique » est sorti en 1993 et depuis l’incorporation du groupe chez Warp – résultant dans l’album « Succour » en 1995 – leur son est devenu plus abstrait et ténébreux.

Seefeel fait alors partie de la scène électronique émergente londoniennne.
Proche d’Aphex Twin, ou encore du groupe Autechre, l’attention se fait rapidement sentir chez Warp Records qui les signe. 14 ans après leur album, CH-VOX sorti sur Rephlex, le label d’Aphex Twin, ce groupe qui avait, en pleine révolution techno, fait le pont entre les murs de guitares de My Bloody Valentine et les glitches épileptiques de Squarepusher ou d’Aphex Twin, nous revient !

Lich Lelapin
Performance participative type aérobic sauvage voire déglingos.
Vous voulez participer, sautiller, transpirer mais ricaner? Welcome!
Une seule condition : venez sur-habillé (à la manière d’un oignon au sports d’hiver). L’effort, le sang chaud, la convivialité vous feront, petit à petit vous dessaper.
Le résultat de ce strip-tease fera un beau tas !

Le Jour du Seigneur (Brux’hell) est une musique païenne, ode au cuivre et à l’acier.
Le duo que forme Arnaud Paquotte (basse) et Benjamin Chaval (batterie) confient jouer « de la musique de chambre à 130db ». Incontestablement ravageuse, cette musique païenne et percussive est un maelstrom bruitiste, un « tonnerre de miel » (ou Guntur Madu, comme les javanais surnomment le Gamelan), un carillon dionysiaque embarqué dans un grand huit : une véritable volée de cloches comme frappées par la foudre.

Ensemble Fractales
Dans les nouvelles musiques, le temps musical est modelé selon le bon vouloir des compositeurs. Après avoir expérimenté avec la perception temporelle et l’audition d’une oeuvre musicale, il est apparu clairement que nos sens peuvent être trompés, victimes d’inductions externes qui nous poussent à percevoir notre environnement différemment.
Trois types de temps sont ressortis de ces expériences : étiré où nous nous perdons face à l’infini, contracté où les évènements sont présentés avec une rapidité telle que nous n’en avons qu’une impression inexacte, et le temps « classique » qui correspond à une approche plus traditionnelle.
Initiation aux nouveaux temps, Fractales vous emmène des expériences de Gérard Grisey à la fluidité temporelle des Domeniche de Fausto Romitelli, en passant par la bulle mystique de Salvatore Sciarrino, le temps étiré de Laurent Pigeolet et les mouvements furieux de Yann Robin.

Seefeel
Ensemble Fractales
Performance de Lich Lelapin
Le Jour du Seigneur