S'inscrire à notre newsletter

* champs requis
Intérêts
je 19/04
20:30 BRASS
Concerts

Insecte + Navaho + Ultramort

6€ en prévente / 8€ sur place
1,25€ (article 27 –> réservation par mail à info@lebrass.be ou téléphone 02 332 40 24)

 

Ouverture des portes à 20:00

Une soirée proposée par Court-Circuit et le BRASS

share on Facebook | share on Twitter | share on Google +

Insecte

From Paris to Belgium en passant par les paradis tropicaux, c’est en 2015 à Bruxelles que le quintet Insecte éclôt au grand jour. Là, leur univers absurde et leurs histoires d’amour vaseuses trouvent un terreau fertile. Vainqueurs du F dans le texte, si les Parisiens se sentent ici comme à la maison c’est qu’ils partagent le même mot d’ordre : ne pas se prendre trop au sérieux. Phoenix VS Laurent Voulzy, Paradis feat Sébastien Tellier, Insecte combine l’improbable à l’agréable. Pop acide, voix lancinante et harmonies chaloupées, on roule des hanches jusqu’au solstice d’été. Souvent planant, toujours millième degré.

NAVAHO
Coucher de soleil californien sur le rooftop d’un rade brabançon, Navaho sent la pils et le sable chaud. Biberonnés aux Growlers et élevés au son de King Gizzard & the Lizard Wizard, la bande de potes façonne une ambiance faite de pédales à l’excès, de basse rebondie et d’une voix aussi traînante qu’enivrée. Entre surf rock désinvolte façon De Marco et revival sixties réverbéré, on se demande à quelle sauce on va être mangé. Pour leur retour en 2018, Navaho se révèle plus cowboys qu’indiens : place aux guitares et au rock plus dur, plus près des chevauchées suaves que des rocking chairs.

Ultramort
Partie de Barcelone et d’ailleurs pour survoler la Belgique, Ultramort est une comète. De celles qui laissent derrière elles une traînée de feu puis un nuage de poussière, vaporeux et rêveur. À l’origine du voyage, la guitare-voix de Paco Jordi, le synthétiseur de Marc Melia et les machines d’Alex Aymi. Tandis que les mélodies minimales pénètrent les esprits, les images éphémères et léchées de Stéphanie Croibien s’impriment sur les rétines. Entre dream pop électronique et quatuor à cordes de Bartók, Ultramort ne garde que l’essentiel en rejetant le superflu.

+ After show avec:
Lowie Orsova (Live) : Electronica / Low Abstract
De Lyon (fr ), basée à Bruxelles, Lowie explore l’abstrait à travers des rythmes et des sonorités dub nourries de textures organiques, créant un univers profond et coloré.


https://lowieorsova.bandcamp.com/releases
https://www.facebook.com/LowieOrsova

Isabelle ( Live) : Techno / Electronica / Glitch
De Paris ( fr ), basée à Bruxelles, Isabelle experimente, coupe, émince, étire les sons, polit les textures pour en extraire des paysages sonores brut.


https://isabelleofcl.bandcamp.com/releases
https://www.facebook.com/isabelleofficielle/

 

 

 

 

 

Insecte
Insecte
ULTRAMORT
Navaho
Navaho