ma 21/10, me 22/10, je 23/10, ve 24/10, sa 25/10, je 01/01, je 01/01, je 01/01, je 01/01, je 01/01
20:30 Ten Weyngaert - Rue des Alliés 54 - 1190 Forest
théâtre

Un homme debout

Jean-Marc Mahy | Jean-Michel Van den Eeyden

5€
Conception, mise en scène, texte : Jean-Michel Van den Eeyden d’après le récit de vie de Jean-Marc Mahy | Interprétation : Jean-Marc Mahy et Stéphane Pirard | Assistanat à la mise en scène et à l’écriture : Nicolas Mispelaere | Création vidéo : Kurt D’Haeseleer | Création lumières : Christian François | Création son : Nicolas Mispelaere | Régie : Abdel Bellabiad/Arnaud Bogard | Réalisation scénographique : Jean-Luc Moerman | Conception décors : Jean-Luc Moerman et Olivier Donnet | Travail graphique/décors : Luciana Santin Poletto | Accompagnement psychologique de l’acteur : Françoise Derot | Modérateur/débats : Luk Vervaet | Responsable technique tournée : Christian François | Production L’ANCRE (Charleroi) | Coproduction Théâtre National/Bruxelles, Maison de la Culture de Tournai | Soutien La Cité, Maison de Théâtre & Compagnie (Marseille) | Diffusion déléguée 2ème bureau/AUDIENCE factory Remerciements GSARA, le B.P.S.22., Le Théâtre de la Guimbarde | Pièce reconnue d’utilité publique par la Ministre de la Culture, avec le soutien de la Ministre de l’aide à la jeunesse | © Leslie Artamonow.

« … Concentré sur ses trois ans en isolement, son récit distille aussi des indices sur son enfance, la délinquance qui vire au crime, le rejet de sa famille, la vie après la prison. Avec un feu troublant dans le regard, Jean-Marc Mahy captive les spectateurs… » Le Soir

A 36 ans, Jean-Marc Mahy commençait enfin sa vie en quittant la prison où il est entré à l’âge de 17 ans… Une urgence, viscérale. La parole, celle qui donne sans détour à voir le monde carcéral dans toute sa réalité, loin du stéréotype d’une prison qui « rend homme ».
Le texte, autrefois interprété seul en scène par Jean-Marc Mahy, regagne un nouveau souffle puisque celui-ci partage désormais le plateau avec le comédien Stéphane Pirard pour retracer en profondeur ses 3 premières années passées en isolement. Ensemble, ils vont raconter avec force la vie en détention, la violence derrière les murs, la solitude et le temps perdu, les humiliations et l’oisiveté… Une nouvelle version de cette création «coup de poing » de Jean-Michel Van den Eeyden, qui depuis 2010 sillonne les routes et est désormais reconnue d’utilité publique par le Ministère de la Culture.
L’intérêt de ce spectacle, au-delà des émotions contenues dans le jeu des acteurs, réside aussi dans la mise à distance de ceux-ci et dans un texte très bien construit qui donnent à l’ensemble une véritable tension dramatique. Par ailleurs, cet Homme debout est une invitation à la réflexion sur notre Etat de droit, sur la prison comme première peine possible, sur la situation désastreuse de notre système carcéral. Avec, en arrière-plan, un questionnement quasi philosophique autour des notions de liberté et de dignité humaine. Autant de raisons, en tant que citoyen-spectateur, d’aller voir ou revoir cette performance théâtrale qui livre sans fard une réalité interpellante au niveau démocratique.

Théâtre-national-Un-homme-debout
Théâtre-national-Un-homme-debout