ma 17/11 — sa 21/11
Une parole qui serait infinie - carte blanche à Pamina De Coulon

Storytelling, performance, essai parlé : quelques outils avec lesquels Pamina de Coulon aime jouer. Avec sa boîte à outils au grand complet, elle envahit littéralement le BRASS, le temps d’une semaine ! L’occasion aussi pour l’artiste de marquer son départ du processus de recherche de L’L et par la même occasion, de souffler une des bougies de la saison anniversaire des 25 ans de L’L.

Ce qui vous attend ? Des mots qui coulent comme l’eau qui chante en cascade au fond d’une grotte, ou d’un squat. De la parole savante et des mots bâtards qui ensemble façonnent la dé-hiérarchie des savoirs, une intention au cœur de son travail. Une part belle aussi laissée à FIRE OF EMOTIONS, une recherche entamée début 2014, un vaste projet abordant (de près ou de loin) la question du voyage dans le temps, prétexte « génial » pour parler de tout le reste du monde, et même de l’Univers !

Au programme plus précisément ? Un axe central par soirée en semaine ; un medley « triathlonien » le samedi ! Le tout rehaussé, chaque fois, d’une série d’installations et de choses à lire, à boire (et espérons-le parfois à manger !) ; des choses subalternes mais importantes pour tout remplir, tout combler, tout affecter !, précise l’artiste.

{{name}}